• MOLTE GRAZIE Elisa di Francisca MILLE MERCIS

    MOLTE GRAZIE Elisa di Francisca MILLE MERCIS


  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Août 2016 à 08:32

    je veux bien te croire pour le compte, mais il y a une énorme différence, ou un point commun selon  sa façon de voir !

     Les médailles américaines et chinoises sont celles du pays en question, et les athlètes ont gagné  leurs médailles pour leur pays, surement pas pour l' Europe !

    2
    Lundi 22 Août 2016 à 10:42

    Simple question d'éducation et de volonté politique ambiante , mais avouons au passage que L'Europe fait une démonstration de sa force et de sa supériorité a condition bien sur d'avouer qu'elle existe 

    3
    Mardi 23 Août 2016 à 09:50

    Contrairement à ce que tu dis, je pense que chaque athlète  a combattu pour la particularité de son pays, le nationalisme  y était roi

    4
    Mardi 23 Août 2016 à 11:23

    Celui qui peut prétendre quelle motivation réelle a poussé un athlète pour réaliser son exploit sportif a un don de voyance énorme. Ce que l’on peut dire c’est que cette motivation évolue verticalement du bas,son désir personnelle, vers le haut, celui pour son pays, guidé en générale par un sentiment patriotique, cette motivation passe par mille étapes: familiale amicale,sa fédération etc....... le sentiment patriotique devient le sentiment désigné par le drapeau il n’est pas partagé systématiquement mais il reste le socle du groupe . Quant 26 nations décident de former une nouvelle entité,  on assiste de facto a un flottement dans la relation identitaire de ses citoyens ,ce flottement est propice a des polémiques ponctuelles , négatif pour le pays , encouragé et grossis par les nationalistes qui refusent d'admettre ce qui serra pourtant  leur nouvelle nation Nous assistons a une démonstration jamais réalisé a ce jour dans le monde la création d’une grande nation de cinq million d’âmes , sans effusions de sang sans guerre civile ou coups d’état

     

    Alors ces flottements ponctuels on peut le dire ne sont que des anecdotes qui n'auront pas beaucoup de place dans nos livres d’Histoire   

     

    5
    Mercredi 24 Août 2016 à 08:55

    tu parles beaucoup du futur, pourtant l' Europe n' est plus si jeune  et semble plus régresser qu' avancer

    6
    Mercredi 24 Août 2016 à 09:42

    Les pessimistes parlent de régression, le optimistes parlent de progressions, les pragmatistes  parlent de flottements anecdotiques  !! 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :