• le mythe de la LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

    Contrairement à une idée répandue, la liberté d’expression proclamée en 1789 n’a été appliquée en France que quatre ans et demie en deux siècles. Le contrôle de l’État a atteint son paroxysme dans les années 1944-54 où toute la presse a été nationalisée. Le système actuel, quoique formellement respectueux des libertés, est contrôlé, à tous les stades, par les services du Premier ministre : détention de la moitié du capital de l’AFP 1944, réductions conditionnelles des charges sociales et de la TVA, subventions directes aux « grands » quotidiens, censure des chaînes de radio et de télévision par le CSA, 1989 etc.

    Malgré l’importance « historique » et le rôle traditionnel de la presse comme observateur critique de l’Etat, la France est actuellement un pays où on lit relativement peu de journaux, en comparaison à la situation chez les voisins européens. En 1914, il existait 80 titres de journaux à Paris et 242 en province. Les Français étaient alors parmi les plus grands lecteurs de journaux du monde, après les Etats-Unis. Or depuis cette date, les lecteurs, comme les titres de la presse, n’ont pas cessé de diminuer. Aujourd’hui, environ 30% seulement de la population française lit régulièrement un quotidien. En 1988, on ne comptait plus qu’une dizaine de quotidiens nationaux, et 65 titres régionaux.

    De nombreux problèmes empêchent le développement de la presse : ses revenus publicitaires sont faibles (40% en France contre 70% aux Etats-Unis); les coûts salariaux sont élevés, ce qui rend l’achat à l’exemplaire relativement cher; enfin, les Français préfèrent acheter leurs journaux dans les kiosques ou chez leur libraire plutôt que d’utiliser la formule de l’abonnement et de la livraison à domicile.

    Le canard enchaîné journal satirique qui se dit ,un journal ni de gauche ni de droite, mais qui à une sensibilté de gauche ,à un tirage de 400.000 exemplaires  alors que certains journaux Allemand où Britannique dépassent

    dessin de PLANTU

    largement le million d’exemplaires

     

    Alors à ce fantasme récurant de l’opposition, qui consiste à faire croire que le pouvoir Muselle la presse, il serais bon de chercher à qui profite  ce crime  odieux, oui messieurs cela en revient à  museler un chevale de bois !!
    quelle intérêt immense 

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Juin 2010 à 22:39
    Ben oui, mais avec ton Sarko, on n'a plus trop la liberté de dire ce que l'on pense ! (rire). Bonne soirée. 
    2
    Dimanche 20 Juin 2010 à 23:01
    La politique a toujours eu son mot à dire dans les médias, et évidemment, l' argent y joue un grand role.
    Mais de dire que le président musèle l' ensemble de la presse est une erreur, il suffit de se dire que  les différents journaus sont achetés selon leur tendance.
    Et c 'est l' opposition qui est la plus virulente.
    D' ailleurs, les scandales qui sortent deci dela, prouve bien qu' en France on peut encore s' exprimer librement.
    3
    taratata2
    Lundi 21 Juin 2010 à 00:11
    Selon le statut de l'AFP, le conseil d'administration de l'AFP est composé de huit représentants de la presse, deux représentants de l'audiovisuel public, trois représentants de l'Etat et deux représentants du personnel. L'agence n'a pas de capital social. <table style="margin: 5px 0pt 5px 5px; border: 1px solid #b37214;" cellspacing="0" cellpadding="1" align="right"> <tbody> <tr> <td align="center"> <script src="http://ads.arcanes.ma/adx.js" type="text/javascript"></script>  </td> </tr> </tbody> </table>

    Donc l'Etat ne peut pas détenir la moitié d'un capital qui n'existe pas....
    4
    taratata2
    Lundi 21 Juin 2010 à 00:12
    A noter que les recettes publicitaires ne sont pas ce qu'il y a de plus important: le Canard ne fait pas de pub, mais a des lecteurs!.....
    5
    Lundi 21 Juin 2010 à 10:43
    La presse n'a peut-être qu'un pouvoir limité mais de tous les médias, c'est bien elle le plus honnête et elle seule qui ose dénoncer les scandales! Et Dieu sait si depuis un certain temps, elle a du grain à moudre! Pourquoi, d'ailleurs, en ce moment, ton cher grand homme ne fait-il plus de conférences de presse? Aurait-il peur des questions qui pourraient lui être posées?
    6
    nouchkaya Profil de nouchkaya
    Mercredi 23 Juin 2010 à 23:43
    Mais coment peux tu proférer autant de contre vérités et d'aneries sous le pretesxte de défendre ce pouvoir??? Quelle liberté alors que les médias sont aux ordres du pouvoir??? sauf le canard que tu n'aprécies pas et pour cause!!! Il n'est pas achetable! Et dis moi : que dit-il de faux??? Juste par curiosité!!!
    7
    Jeudi 24 Juin 2010 à 09:48
    oui, c' est ça le canard qui dit n' importe quoi pour voir ses ventes grimper !
    comme pour la présidente de la Halde par ex.
    Qui sait parler des cigares de l' ump Blanc, mais pas de ceux du Ps Gewerc
    8
    Jeudi 24 Juin 2010 à 13:41
    Coucou Foujuste,  c'est vrai qu'on achète moins de journaux qu'avant. Mais, avec les nouveaux médias (télé-internet) c'est normal... Il y a un article de Giiher que tu as peut-être lu qui montre bien quel rôle utile parfois joue la presse face à des manoeuvres gouvernementales. Toute voix indépendante et  clairvoyante est utile et c'est bon qu'elle s'exprime, même avec un contrôle de l'Etat (je veux bien te croire). Si un doute se fait sur la liberté de la presse, il y a toujours la solution d'écrire un bouquin (avant l'autodafé). Amitiés.
    9
    Samedi 26 Juin 2010 à 00:40

    Bonsoir Foujuste. Je ne reconnais pas ton style d'écriture. Mais je reconnais que tu as presque raison. La liberté de la presse est souvent bafouée, mais elle ne l'est jamais autant appliquée lorsque la droite est au pouvoir. L'actualité concerne deux éditorialistes à l'humour décapant qui opéraient soit sur scène ou une station de radio gouvernementale (France Inter).
    Un habitant du 93 a écopé de 35 Heures de Travail d'Intérêt Général pour manque de respect envers le Chef de l'Etat et combien le dit Chef de l'Etat a-t'il écopé pour avoir traité de sale con un Français qui ne voulait pas lui serrer la main?
    Si tu veux qu'on veut qu'on te respecte, soit respectable!

    10
    foujuste Profil de foujuste
    Samedi 26 Juin 2010 à 11:30
    si la presse relatais les faits réels dans leur intégralité la phrase exacte étant: "touche moi pas tu me salis" , "alors casse toi pauvre con"  certains événements reprendraient tous leur sens et je pense que les jugements évolueraient justement ,mais la presse de gauche qui ampute, déforme, caricature, et dirige ses quelques  lecteurs "survivants" vers ce jeux de sape, se croie bien inspiré et imagine encore rendre service au bon peuple Français.
    11
    Samedi 26 Juin 2010 à 13:55
    c' est une de leur pratique, déformer la réalité en la tronquant !
     bonne fin de semaine
    12
    Samedi 26 Juin 2010 à 14:41
    C'est vrai que si cet homme ne voulait pas être sali par Sarkozy, il n'avait qu'à l'éviter! Il voulait le provoquer et y a réussi! La réponse de Sarkozy n'est cependant pas dans un registre de langage où on attend un Président de la République! Chirac s'en était bien mieux sorti et avait mis les rieurs de son côté lorsqu'un quidam l'avait traité d'"Encu..." et qu'il lui avait répondu "Enchanté, moi, c'est jacques Chirac!" ...Mais tout le monde n'a pas la répartie facile et adaptée...! Par contre même si la presse s'apesantit bien trop et trop souvent sur les scandales, heureusement qu'elle est là...!  
    13
    Samedi 26 Juin 2010 à 18:14
    Trublion, "c'est une de leur pratique". leur est mis pour qui ?
    14
    Dimanche 27 Juin 2010 à 08:50
    leur ? mais l' opposition, et les " h " en particulier !
    Hollande , Hamon !
    J' ai vu une émission, où l' on parlait de  monsieur Sarkosy !
    Voilà un président qui a voulu se rapprocher de nous, et mal lui en a pris !
    Mitterand ne se mélangeait pas avec le peuple !
    15
    Dimanche 27 Juin 2010 à 17:09
    Sarkozy a voulu se rapprocher de nous ! Et bien, on ne voit pas les événements de la même manière ! Je n'insiste pas, en 2012, il faudra revoter pour lui si tu es si content !
    16
    Lundi 28 Juin 2010 à 08:36
    ce sont les analystes sur C' à dire qui l' affirmaient !
    Il est sur qu' un homme comme Chirac ne risquait pas l' insulte, puisqu' il ne changeait rien !
    17
    Lundi 28 Juin 2010 à 12:24
    Chirac n'a pas fait tuer nos soldats en Afghanistan ! Moi, j'aimais bien Chichi !
    Sarkozy a promis, gesticule, voyage, dépense mais qu'a-t-il fait de concret pour l'instant pour le pouvoir d'achat des français ?  Il s'est juste occupé des retraites mais pas touche aux privilèges ! ça magouille dur mais pas touche à Woerth ! Il défend les riches point barre, c'est un petit t du c ...............
    Bisous Pierre !
    18
    Lundi 28 Juin 2010 à 20:05

    Dans le passé, la radio et l'hebdomadaire étaient les principales sources d'information. La télé a tout changé et l'individu  également a changé. Il est plus attiré par le voyeurisme et le scandale. La presse se censure elle-même et on peut dire qu'elle a fait fort sous Mitterrand à part pour certains écrivains-journalistes d'investigation et un certain Edern-Hallier. Pour ma part j'estime qu'il n'est pas possible de laisser paraître n'importe quoi surtout si le but n'est pas de renseigner le lecteur mais plutôt de nuire au mis en cause dans les écrits.

    19
    Vanessa
    Samedi 20 Juin 2015 à 12:49

    Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :