• ET APRES, C'EST QUOI QU'ON FAIT ?

     

    ET APRES, C'EST QUOI QU'ON FAIT ?

    Nous vivons,suite au projet du gouvernement de gauche, le  “mariage pour tous” une étape sociétale pour notre pays qui perturbe sérieusement  les esprits ,c’est le moins que l’on puisse dire,chacun y amène son grain de sel avec plus ou moins de bonne foi,certain ont décidé que ce geste envers les homos sexuels était une étape indispensable à leur épanouissement ,d’autre prétendent que cette nouvelle formule  est le début d’une crise de la famille en conséquence le fin de notre civilisation ,certain y voient une avancée sociètale qui serais le fruit de la partie la plus moderne de la gauche ,d’autre estiment que la vielle garde  cléricale antirépublicaine  reprend son combat vieux de plus de deux siècles. Notre pays est (ce n’est un secret pour personne) en pleine crise l’avenir de beaucoup de citoyens est le moins que l’on puisse dire pas des plus stable, cette grande idée prévue dans le programme de notre président ,occupe provisoirement  l’esprit de nos concitoyens,un intermède aux inquiétudes,programmé par le pouvoir qui à le mérite de faire oublier momentanément notre sombre situation économique ,qui règle en rien notre situation structurelle économique,nous attendons toujours les détails des économies de l’état sur les dépenses des régions départements ou communes ,réformes bien plus importantes pour la vie courante de la grande majorité des Français, mais bien moins consensuelles dans le camps socialiste et refusé catégoriquement dans le camp du front de gauche !! alors après la tempête dans un verre d’eau provoqué par ce “tsunamis sociétal “qui durera que le temps d’une rose ! exigeons autant de volonté de notre gouvernement sur la mise en oeuvre des réformes de fond sur les dépenses idéologiques qui ruinent notre pays les doublons mile feuilles et autres aberrations dans la gestion de nos collectivités locales à tous les échelons.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :