•  

    DIEU et les HOMMES

    Contrairement a ses proches voisins vivants sur notre planète, dame nature a doté l’homo Erectus d’un cerveau d’une performance inépuisable qui lui a permis de se détacher du monde des animaux,son imagination, qui n’a pas de limite,l’a poussé a créer dieux,son dieux, autant de dieux qu’il y avais de tributs, puis, au fur et a mesure des conflits entre tributs, au cour des siècles,le nombre de tributs a diminué pour en arriver de nos jours  a un nombre restreint de dieux qui tout en restant le fruit d’une imagination collective primitive ont pris au cours des temps une importance insoupçonnable sur l’esprits des peuples et de ses élites, et cette soumission aveugle peut  chez lui  aller  jus ce qu’a réveiller,son instinct bestial.

    Pourra-t-on un jour,faire admettre aux peuples la nuisance de ces croyances, admettra-t-il un jour que la persistance  de ces mythes primitifs ancestraux,soutenus par des apprentis sorciers,qui les  entretiennent en jouant sur la faiblesse et la crédulité des pauvres  gens admettra-t-il que lui seul directement paient de sa chaire ces antagonismes historiquement meurtrier ? 

     

    La communauté internationale  après un long processus de plus de  cent ans de palabres,et la triste et inhumaine découverte de la Shoah, décide le 14 mai 1948 de donner officiellement au peuple juif,sa patrie,le choix est pris dans une partie de la Palestine,pas totalement  par hasard ,la terre promise pour les juifs ,et la terre sainte pour les Chrétiens,décision vouée d’office a l’échec,mais  avait-elle le choix?, force est de constater que depuis soixante dix ans,si les hommes se forceraient peut-être a vivre en bonne intelligence,leurs dieux et leurs apôtres qui ont le pouvoir suprème dans ces pays,eux,ont décidés du contraire est-il utile de rappeler que c’est à Jerusalem que ces trois dieux ont vus le jour il y a vingt siècles environs .La paix dans ce secteur réside dans la disparition pur et simple  des dieux dans la vie publique de ces pays si non ,on peut se préparer dans chaque camps respectifs a se lamenter haut et fort devant les actes bestiaux criminels insoutenables des belligérants qui au nom de  leur dieux ne sont pas encore démunis dans les moyens atroces de détruire leur adversaires et leur descendants.        


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires